L’Ayurvéda

Le mot “Ayurvéda” se compose de deux syllabes signifiant : “Vie” et “Science/Connaissances”. On peut donc traduire l’Ayurvéda par “Science de la vie”.

Qu’est-ce que c’est ?
Il s’agit d’un système de médecine millénaire (5000 ans). On la considère comme étant le premier système de santé de l’humanité. Très présente en Asie du sud et née dans le sud-est de l’Inde, l’Ayurvéda est reconnue comme médecine traditionnelle par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) depuis 1982.

A la fois médecine, l’Ayurvéda est également une philosophie qui estime que la santé est bien plus que la simple absence de maladie.
La Charaka Samhitâ, l’un des traités védiques majeurs de la médecine ayurvédique donne une définition de la santé :
« La bonne santé se résume à la parfaite harmonie du corps, des organes sensoriels, du mental et du Moi »

L’Ayurvéda est l’art de vivre en harmonie et en santé globale, sur tous les plans de l’être.
La Charaka Samhita (1.41) propose la définition suivante :
« L’Ayurvéda est la science qui désigne les conditions de vie appropriées, non appropriées, joyeuses ou tristes, ce qui est propice ou défavorable à la longévité, ainsi que les critères de la vie même »

Les  grands principes de l’Ayurvéda:

MICROCOSME ET MACROCOSME

Selon l’Ayurvéda, chaque être humain est un cosmos en miniature.
Tout est issu des 5 éléments cosmiques (Pancha Mahabhuta en sanskrit) : l’Ether, l’Air, le Feu, l’Eau, la Terre, lesquels s’organisent dans la Nature. Avec Prana, « l’énergie vitale», ils se combinent pour créer le Vivant.

Tout comme l’univers, l’être humain est composé des 5 éléments combinés dans des proportions différentes qui régissent la nature unique et authentique de chaque individu, appelés DOSHAS. Un équilibre des doshas – vata, pitta ou kapha – entraîne joie, santé et longévité. Mais lorsque l’équilibre est perdu ou perturbé, alors maux et maladies s’installent.

L’ayurvéda permet de connaître pour chacun de nous quelle est notre vraie nature (Prakruti) et préconise d’avoir une hygiène de vie védique (alimentation, massages, rituels).

LE RESPECT ET LA CONNEXION À LA NATURE

L’Ayurvéda prône le respect des rythmes du corps et des saisons. Il convient d’aller avec la Nature et de créer un équilibre entre nous et le climat du moment car fonctionner à contre-sens épuise et provoque aussi des déséquilibres.

ASPECT TERNAIRE

L’Ayurvéda s’appuie sur l’aspect ternaire de tout être : Corps/Esprit/Âme.
Pour l’Ayurvéda, l’homme est un tout et il n’est donc pas envisageable de soigner le corps sans considérer aussi l’esprit et le corps émotionnel.

UNE LOGIQUE DE RESPONSABILISATION DU PATIENT

L’Ayurvéda responsabilise chacun à prendre soin de son corps, de ses pensées,  de ses paroles, à être acteur de sa santé et s’inscrire dans un processus de prévention et d’auto guérison.

Ouvrages de référence sur l’Ayurvéda

LES 3 GRANDS TRAITÉS AYURVÉDIQUES

  • Charaka Samhitâ (texte fondamental des principes ayurvédiques)
  • Ashtanga Hrudaya = l’un des textes fondateurs
  • Susruta Samhita

DEUX BONS OUVRAGES SUR L’AYURVEDA :

  • Le grand guide de L’AYURVEDA -Les bienfaits de la cure ayurvédique, Kiran VYAS.
  • Le livre de l’Ayurvéda : Le guide personnel du bien-être, Judith H. Morrison